Le premier mois d'établissement pendant la pandémie de Covid-19 : à quoi s’attendre ?

  • Quelles sont les exigences à l’arrivée au Canada ? 

Depuis le 21 novembre 2020, à l’arrivée d’un voyage par avion à destination du Canada, il est nécessaire d’utiliser ArriveCAN pour fournir :

  • les coordonnées et renseignements de voyage
  • le plan de quarantaine 
  • une auto-évaluation des symptômes de COVID-19

 

Il est nécessaire d’utiliser ArriveCAN avant de monter à bord de l’avion vers le Canada.

Une fois que les renseignements sont fournis sur ArriveCAN, un reçu s’affichera. Ce document doit être présenté à un agent des services frontaliers canadiens, soit directement à partir de l’application ou sous forme de capture d'écran, soit en version imprimée.

 

A compter du 7 janvier 2021, tous les passagers aériens âgés de cinq ans ou plus doivent être déclarés négatifs à la COVID-19.
 

  • Qu’est-ce que la quarantaine obligatoire ? 

Après être arrivé au Canada, il est obligatoire de se mettre en quarantaine pendant 14 jours, fournir ses coordonnées et surveiller son état de santé pour déceler l’apparition de signes et symptômes, conformément au Décret visant la réduction du risque d’exposition à la COVID-19 au Canada (obligation de s’isoler).

 

Comment cela fonctionne t’il ? 

Il est nécessaire de déclarer les éléments suivants au moyen de l’application en ligne ArriveCAN à l'adresse canada.ca/ArriveCAN ou par téléphone au 1-833-641-0343 :

  • L’arrivée au lieu de quarantaine dans un délai de 48 heures après votre entrée au Canada
  • L’autoévaluation des symptômes de la COVID-19 chaque jour jusqu'à la fin de la quarantaine

Si vous commencez à présenter des symptômes de la COVID-19, vous devez vous isoler immédiatement des autres et suivre les directives de votre autorité de santé publique locale. 

 

Pendant la quarantaine:

  • Ne quittez pas votre lieu de quarantaine, sauf pour obtenir des services médicaux d’urgence ou des services médicaux essentiels, ou dans une situation préautorisée.
  • Ne recevez pas d’invités, même en étant à l’extérieur ou en conservant une distance de 2 mètres
  • Limitez-vous aux espaces extérieurs qui sont privés (c.-à-d. les balcons).
  • Ne fréquentez pas d’espaces communs tels que les halls d’entrée, les cours, les restaurants, les salles de sport et les piscines.

Il se peut qu’on vous appelle à partir du numéro 1-888-336-7735 pour vérifier votre conformité au décret pendant votre isolement de 14 jours. Vous recevrez des messages préenregistrés et des rappels par courrier électronique.

La période de 14 jours recommence si, au cours de la quarantaine, vous développez de la fièvre et de la toux ou faites de la fièvre et avez des difficultés respiratoires, recevez un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19, ou si vous êtes exposé à une autre personne qui manifeste des signes et symptômes de la COVID-19 ou qui reçoit un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19.

 

  • Qu’est-ce qu’un lieu de quarantaine approprié ? 

Les répondants du secteur privé ou les organisations financées par le gouvernement fournissent un lieu approprié pour la quarantaine des réfugiés réinstallés qui arrivent au Canada. 

 

Un lieu de quarantaine approprié remplit les conditions suivantes :

  • On y dispose d’un accès aux biens de première nécessité sans devoir quitter le lieu de la quarantaine
  • On y dispose d’une chambre séparée, dans l’éventualité où des personnes n’ayant pas voyagé vivent au même endroit
  • Il est possible de limiter les interactions avec les autres membres du ménage. 
  • Aucune personne risquant d’être gravement malade de la COVID-19 ne vit dans le lieu
  • Vous n'êtes pas en étroit contact avec des personnes qui n’ont pas voyagé avec vous.

 

  • Est-ce que les services d’établissement sont disponibles durant la pandémie de Covid-19 ? 

Pendant la quarantaine, les répondants du secteur privé et les organisations financées par le gouvernement aident les réfugiés réinstallés à se procurer de la nourriture, des médicaments ainsi que toutes les fournitures de nécessité. 

 

De nombreux services d’établissements ne peuvent actuellement pas offrir des services en personne. Ces services peuvent cependant être contactés par appel téléphonique ou par des demandes via internet, ce qui signifie qu’ils peuvent être contactés pendant et après la période de quarantaine. 

 

Les coordonnées des services d’établissement et des services sociaux peuvent être obtenues sur la page internet dédiée du site etablissement.org ou en téléphonant au 211. 

 

Pour les réfugiés récemment arrivées, les répondants doivent, au minimum, fournir des informations d’orientation de base, s’assurer d’inclure des informations relatives à la santé, aux services locaux essentiels, aux épiceries les plus proches, ainsi que les règles en vigueur relatives à la Covid-19. Il leur est également demandé d’assister les réfugiés pour remplir leurs demandes d’assurance-santé de l’Ontario (OHIP), de numéro d’assurance sociale (NAS) et d’allocation canadienne pour enfants. Toutes ces demandes peuvent être effectuées en ligne ou par téléphone.

 

En raison de la Covid-19, certains réfugiés peuvent avoir des besoins supplémentaires et avoir besoin de davantage de soutien, tels que le transport privé pour des rendez-vous médicaux d’urgence, des masques, fournitures d’entretien, etc. Les répondants doivent continuer d’évaluer et de répondre à chaque besoin urgent durant cette période. 

 

Les répondants sont tenus d’offrir aux réfugiés le soutien mentionné dans leur Engagement de Parrainage. Les exigences du programme demeurent identiques et les répondants doivent continuer de fournir un soutien financier et non-financier aux réfugiés.

 

  • Les réfugiés réinstallés peuvent-ils voir leurs répondants ? 

Les répondants du secteur privé ou les organismes financés par le gouvernement peuvent rencontrer les réfugiés à leur arrivée tout en maintenant une distance physique. Ils peuvent les amener de l’aéroport à leur lieu de quarantaine en évitant tout arrêt non essentiel. 

 

Les répondants qui ont accueilli des réfugiés pendant la pandémie ont utilisé les moyens suivants pour conduire directement les réfugiés vers leur lieu de quarantaine : 

  • Des taxis avec un plexiglass entre le conducteur et les passagers
  • De larges véhicules, comme les SUV, les minivans ou des bus, qui permettent au conducteur et aux passagers de conserver une distance physique d’au minimum 2 mètres.

 

Ensuite, les réfugiés réinstallés ne peuvent pas voir leurs répondants en personne pendant la période de quarantaine obligatoire. Ils peuvent cependant communiquer par appels téléphoniques ou appels vidéos. Les répondants doivent s’assurer que les réfugiés ont accès à un ordinateur ou à un téléphone intelligent/tablette, ainsi qu’à une connexion internet, afin qu’ils puissent communiquer avec eux.

 

Les répondants peuvent s’organiser pour déposer ou livrer (sans contact physique) de la nourriture ou des fournitures additionnelles durant la période de quarantaine. 

 

Après la période de quarantaine, les parrains et les réfugiés doivent suivre les mesures et les restrictions fédérales et provinciales en matière de santé publique. Apprenez-en davantage à propos de la situation en Ontario