Le Canada mettra en œuvre de nouvelles mesures relatives aux tests de dépistage et à la mise en quarantaine pour réduire les cas d’infection à la COVID-19 liés aux voyages internationaux non essentiels par avion

Vendredi 29 janvier 2021

Le gouvernement du Canada continue de protéger la santé et la sécurité de la population canadienne en instaurant des mesures sans précédent pour prévenir l’introduction et la transmission de la COVID‑19 et de nouveaux variants du virus au Canada.

Nous recommandons fortement aux Canadiens d’annuler ou de reporter tout projet de voyage non essentiel à l’étranger. Ce n’est pas le moment de voyager. En outre, les personnes qui décident de voyager par avion pour des raisons non essentielles s’exposent à de nouvelles dépenses à leur retour au Canada, en plus de devoir fournir une preuve de résultat négatif à un test de dépistage avant leur départ.

Dans les semaines à venir, ils seront tenus de :

  • se soumettre à un test moléculaire de dépistage de la COVID‑19 à leur arrivée;
  • réserver une chambre dans un hôtel approuvé par le gouvernement du Canada pour trois nuitées, et ce, à leurs propres frais, en attendant le résultat de leur test de dépistage.

Les voyageurs devront payer leur hôtel, ainsi que tous les frais connexes pour la nourriture, le nettoyage et la sécurité, et y rester pendant qu’ils attendent le résultat du test moléculaire de dépistage de la COVID‑19 auquel ils se sont soumis à leur arrivée.

Les voyageurs doivent toujours effectuer une période de quarantaine obligatoire de 14 jours. Pour s’assurer que les voyageurs connaissent et respectent les exigences en matière de quarantaine, l’ASPC collabore avec des entreprises de sécurité qui effectueront des vérifications de conformité auprès des voyageurs entrant au Canada. 

Les employés de ces entreprises ont reçu une formation de l’ASPC pour être autorisés à agir comme agents de contrôle aux termes de la Loi sur la mise en quarantaine. Ces nouveaux agents de contrôle visiteront les lieux de quarantaine des voyageurs pour établir un premier contact, confirmer l’identité des personnes et s’assurer qu’elles se trouvent au lieu de quarantaine qu’elles ont indiqué à leur arrivée au Canada afin de s’assurer que les voyageurs respectent leur obligation de se mettre en quarantaine pendant 14 jours. Ils effectueront des visites dans 35 villes au pays, en commençant par Montréal et Toronto à partir du 29 janvier 2021. Une mise en œuvre progressive à l’échelle nationale suivra dans les semaines à venir.

L’agent de contrôle peut mener des activités visant à promouvoir la conformité ou donner des avertissements verbaux, au besoin. S’il y a lieu de prendre des mesures d’application plus strictes, le cas sera soumis à l’ASPC, qui le transmettra aux autorités policières à des fins de suivi.

Le respect de la conformité des voyageurs est évalué en fonction des renseignements obtenus à la frontière et pendant les appels de vérification. Le de fournir des renseignements inexacts constitue une infraction à la Loi sur la mise en quarantaine. Le non-respect des directives sur la quarantaine ou l’isolement données aux voyageurs par un agent de contrôle ou un agent de quarantaine au moment de l’entrée au Canada constitue également une infraction à la Loi sur la mise en quarantaine et pourrait entraîner des sanctions, dont une peine d’emprisonnement de six mois, ou une amende de 750 000 $, ou les deux.

Le gouvernement du Canada communique actuellement avec plus de 6 500 voyageurs par jour au moyen d’appels téléphoniques automatiques et interactifs ou effectués par des agents pour s’assurer qu’ils se conforment au décret sur l’obligation de s’isoler. Si une situation soulève des préoccupations au cours de la vérification de conformité ou si l’ASPC ne parvient pas à joindre un voyageur, elle peut demander aux services de police d’effectuer un suivi.

Ces mesures renforcées constituent un niveau de protection supplémentaire dans le cadre de la stratégie à multiples volets du gouvernement du Canada visant à réduire le risque d’importation et de transmission dans notre pays de la COVID‑19 et des nouveaux variants préoccupants.

Des renseignements supplémentaires sur ces nouvelles mesures seront diffusés sur le site Canada.ca/le-coronavirus au cours des prochains jours